Avec le BAFA : trouver son employeur

Le travail de l’animateur est varié et c’est là tout son intérêt ! L’animateur encadre des groupes d’enfants et d’adolescents et anime des activités ludiques et de découverte (sportives, culturelles, artistiques).

enfant qui dessine

Le titulaire du BAFA est responsable de la sécurité du groupe. Il assure aussi les relations et la communication entre les différents acteurs de l’accueil collectif de mineurs (enfants, parents, organisateur, directeur, etc). Il participe au projet pédagogique et à son suivi. Une diversité de tâches qui offre une expérience enrichissante et valorisable !
Après s'être renseigné sur le BAFA, avoir trouvé sa formation, comment trouver un employeur ?

Un droit du travail adapté ?

Avec le BAFA, vous pourrez participez occasionnellement à des fonctions d’animation ; l’employeur peut vous recruter dans le cadre d’un contrat d’engagement éducatif (CEE). Vous êtes alors dans un dispositif spécifique d’engagement volontaire.

Dans ce cadre, la rémunération est légèrement inférieure au salaire moyen mais ne peut pas être de moins de 21€ par jour (soit 2,20 fois le montant du SMIC qui est 10,03 euros brut l'heure, soit 1521,22 euros au 1er janvier 2019sur une base de 35h/semaine) . En réalité, le salaire se situe en moyenne entre 30 et 50 € brut/jour sans les avantages et les primes.

Lorsqu’une présence continue est nécessaire, la nourriture et l’hébergement sont à la charge de l’employeur et ne peuvent en aucun cas être considérés comme des avantages en nature. Quelques employeurs peuvent vous proposer de signer un contrat à durée déterminée de droit commun (CDD) avec une rémunération au SMIC, plus avantageuse, mais cela reste rare.

Pour en savoir plus, consultez la page Animateurs et directeurs, ce qu'il faut savoir ?.

Trouver un employeur

Quelques pistes à explorer :

Vous n’avez pas le BAFA ?

De nombreux organismes de séjours adaptés recrutent durant les périodes de vacances pour accompagner des groupes de personnes en situation de handicap. Les profils des secteurs sanitaire et social sont privilégiés. Pour les titulaires du BAFA, la spécialisation « enfants en situation de handicap » est particulièrement appréciée.

Un métier dans l’animation ?

Si vous vous découvrez une vocation lors de vos expériences d’animation, pourquoi ne pas vous perfectionner et évoluer vers des postes de direction via le BAFD (Brevet d’aptitude aux fonctions de directeur) ? Pour vous professionnaliser dans les métiers de l’animation et du sport et en faire votre métier, misez sur les diplômes Jeunesse et Sport (tous niveaux! : BAPAAT, BPJEPS, DEJEPS, DESJEPS... ).

Par isentana le 02/01/2019
Cet article vous a-t-il été utile ?