Créer son activité pendant ses études : le statut d’étudiant-entrepreneur

Vous êtes encore étudiant.e mais avez déjà une idée de projet ? Vous êtes jeune diplômé.e et souhaitez vous lancer ? Pourquoi attendre ! Le statut d’étudiant-entrepreneur vous permet de mener à bien votre projet avec un maximum de sécurité et de visibilité.

Une étudiante porte des livres et cahiers

Lancé en 2014 par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, le statut d’étudiant-entrepreneur permet aux étudiants et jeunes diplômés de monter leur projet, tout en poursuivant leurs études. L’obtention du statut et l’accompagnement dans le projet sont gérés par les PEPITE (Pôles étudiants pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat).

Qui peut devenir étudiant-entrepreneur ?

Ce statut s’adresse aux jeunes de moins de 28 ans, qui sont soit encore étudiants, soit jeunes diplômés. Le seul diplôme requis est le baccalauréat. Il est ouvert à tous les projets, quelles que soient les études suivies.

Comment obtenir ce statut ?

Pour devenir étudiant-entrepreneur, vous devez envoyer un dossier de candidature au PEPITE auquel votre établissement est rattaché. La sélection dépend de la qualité de votre projet, ainsi que de vos qualités personnelles (maturité, motivation, sérieux). Avant de postuler, il faut donc avoir déjà bien travaillé sur votre projet !

Quels sont les avantages ?

Tout d’abord, les étudiants-entrepreneurs conservent les mêmes avantages que les étudiants en termes de sécurité sociale, restauration, transports… Ce qui peut être très intéressant pour les jeunes diplômés ! Ceux-ci suivent également des formations à l’entreprenariat.

Si vous êtes encore étudiant.e, vous bénéficiez d’un aménagement de votre emploi du temps de façon à pouvoir avancer sur votre projet. Par exemple, le stage obligatoire est remplacé par un temps de travail sur votre projet d’entreprise.

Ce statut vous permet également d’être accompagné par des professionnels, d’avoir accès aux espaces de coworking du Pepite, ou encore de signer un contrat d’appui d’entreprise avec une couveuse.

Enfin, vous pouvez obtenir un diplôme supplémentaire, qu’est le diplôme d’étudiant-entrepreneur (D2E). Si l’inscription à ce diplôme est obligatoire pour les jeunes diplômés, elle est aussi recommandée pour les étudiants !

Par cbrousse le 12/01/2021
Cet article vous a-t-il été utile ?