Des alternatives à l'alternance

Pour les jeunes qui ne sont pas prêts à se lancer tout de suite dans le monde du travail, ni à suivre le rythme soutenu de l'alternance entre formation et travail, d'autres solutions existent. Pour acquérir de l’expérience professionnelle tout en conservant un cadre d’accompagnement rassurant, faisons le points sur tous ses dispositifs.

cuisinier devant plan de travail

Premiers pas vers l'alternance

Découvrir l'entreprise dès le collège : la 3ème prépa-métiers

La 3ème prépa-métiers permet aux élèves, en plus de l'enseignement classique, de bénéficier de 5h par semaine de découverte professionnelle (découverte de métiers, de formations, stages...).

Elle concerne les élèves souhaitant s'orienter vers l'apprentissage et pour les aider à construire leur projet d'orientation.

Pour y accèder, une demande doit être faite dès le milieu de la 4ème auprès du chef d'établissement. C'est ensuite une commission au niveau de l'académie qui valide ou non la candidature.

Valider son projet : la prépa-apprentissage

La prepa-apprentissage s'adresse à tous les jeunes de 15 à 29 ans, quelque soit la situation (scolaire, demandeur d'emploi,...). L'objectif est d'expérimenter avant de s'engager concrètement dans un contrat d'apprentissage : découvrir des métiers et des entreprises, travailler sur son projet professionnel, bénéficier de remises à niveau, tester des gestes professionnels, et comprendre ce qu'est l'apprentissage. 

Vos contacts : les Centre de formation d'apprentis (CFA) et autres organismes de formation, ou directement sur la cartographie des prepa-apprentissage

Intégrer la fonction publique : le Pacte

Le parcours d'accès aux carrières de la fonction publique territoriale, hospitalière et d'État (PACTE) est un contrat de formation en alternance spécifique qui s’adresse aux jeunes de 16 à 28 ans dont le niveau d’études est inférieur au bac. Il permet d’accéder à une qualification puis à des emplois de catégorie C au bout de deux ans au maximum, sans avoir à passer de concours. Cette période de formation est rémunérée. Des avis de recrutement sont régulièrement publiés.

 

Des écoles pas comme les autres

Les écoles de production

Les écoles de production proposent une formation pratique encadrée par des formateurs professionnels qui fournissent un appui pédagogique et technique pour produire en situation réélle et répondre aux commandes de clients. Les domaines sont nombreux : métiers de l'automobile, de l'industrie, du numérique, de l'ameublement, etc.

Pour qui ? Pour des jeunes dès 15 ans à qui le système de formation initial, trop théorique, ne convient plus.

Les écoles de production sont nombreuses en Auvergne Rhône-Alpes.

Le compagnonnage

Dès l’âge de 15 ans et aussi post bac, les Compagnons proposent des formations à des métiers traditionnels, du CAP à la licence pro. La sélection est sévère et exige une forte motivation. Être compagnon, c’est s’engager dans l’apprentissage d’un métier et de la vie en communauté, le voyage (Les compagnons du Tour de France) en fait aussi partie. Une formation d'excellence qui assure une très bonne insertion professionnelle.

Une alternative : les Écoles de la deuxième chance

Les Écoles de la deuxième chance (E2C) s'adressent aux jeunes de 18 à 25 ans sortis de l'école sans qualification et volontaires.

La formation dure entre 4 et 18 mois, en internat. Les dispositifs pédagogiques sont flexibles et individualisés selon le projet du jeune.

Objectif : privilégier la maîtrise des savoirs de base (lire, écrire, compter, notions d'une langue étrangère, pratique de l'informatique), tout en faisant découvrir le monde du travail à travers des stages et expériences régulières en entreprises.

Une rémunération est prévue avec le statut de stagiaire de la formation professionnelle. Plus de 60 % des jeunes trouvent dès la sortie de l'école un emploi ou une formation qualifiante. 

 

Par svernay le 01/09/2020
Cet article vous a-t-il été utile ?