La FAQ de l'Alternance

Retrouvez les réponses à vos questions les plus fréquentes sur l'alternance.

deux personnes canapé ordinateurs
Attention !! 

L'apprentissage est en pleine mutation en 2018 ! Beaucoup de changements sont annoncés tant au niveau de l'accès (jusqu'à 30 ans), que des avantages pour les jeunes (aides au permis, rémunérations plus importantes, maintien dans la formation en cas de rupture..). Informations à venir sur info-jeunes.fr !

1. Tout le monde peut-il signer un contrat en alternance ?

Non ! Les contrats d’apprentissage et de professionnalisation sont ouverts en priorité aux jeunes de 16 à 25 ans révolus. Le contrat d’apprentissage est cependant possible dès 15 ans, en fin de la scolarité obligatoire. D’autres dérogations à la limite d’âge de 25 ans sont possibles en contrat d’apprentissage : pour une personne en situation de handicap, dans le cadre de la signature d'un nouveau contrat d’apprentissage pour accéder à un niveau de qualification supérieur, et pour une personne qui a un projet de création ou de reprise d’entreprise. Le contrat de professionnalisation, est ouvert aux demandeurs d'emploi âgés de 26 ans et plus, ainsi qu'aux bénéficiaires de minima sociaux et personnes ayant bénéficié d'un contrat aidé (CUI).

2. Je ne suis pas ressortissant de l’Union Européenne, puis-je signer un contrat en alternance ?

Oui ! Un titre de séjour avec une autorisation de travail permet aux non-ressortissants de l’UE de signer un contrat en alternance. Pour les ressortissants de l’UE, une photocopie de la carte d’identité ou du passeport est à fournir. En savoir +

3. Les OPCA informent-ils le public sur les contrats de professionnalisation ?

Non ! Les OPCA, comme AGEFOS PME, ne reçoivent pas le public. Ils informent et sensibilisent les entreprises. Si vous avez moins de 26 ans et êtes en recherche d’emploi, contactez la Mission Locale près de chez vous qui vous informera et vous accompagnera dans votre projet de formation en alternance.

Si vous êtes demandeur d’emploi de plus de 26 ans, rendez-vous dans votre agence Pôle emploi.

Si vous avez une reconnaissance de travailleur handicapé, contactez le réseau Cap Emploi.

4. Suis-je toujours étudiant lorsque je me forme dans le cadre d’un contrat en alternance ?

Non ! Vous êtes salarié avant tout mais vous pouvez conserver certains avantages d’étudiant. Voir la Question 20 pour en savoir plus.

5. La signature de mon employeur est-elle suffisante pour commencer mon contrat ?

Non ! Le contrat d’apprentissage doit être signé par l’employeur et vous (et votre représentant légal si vous êtes mineur) et visé par le CFA. Il doit être enregistré par la chambre consulaire dont dépend l’entreprise.

Le contrat de professionnalisation est signé par l'employeur et par vous et votre représentant légal. Il est ensuite déposé auprès de l’OPCA dont dépend l’entreprise. Une convention de formation est ensuite signée entre l'entreprise et l'organisme de formation.

6. En alternance, une fois dans l’entreprise, est-ce que je suis sûr d’y rester ?

Non ! Comme dans tout contrat de travail, vous avez une période d’essai obligatoire. Elle est de 2 mois pour un contrat d’apprentissage. Pour le contrat de professionnalisation, elle variera selon ce qui est écrit dans le contrat de travail. Une rupture en période d’essai ne donne lieu à aucune indemnité ni prime de licenciement. Après la période d’essai, une rupture du contrat est également possible.

7. Dans le cadre d’un contrat en alternance, ai-je droit à des vacances ?

Oui ! Comme tout salarié, vous avez droit à 5 semaines de congés payés par an, soit 2,5 jours ouvrables par mois travaillé. Attention, le nombre de jours de congés dont vous bénéficiez dépend de votre ancienneté au sein de l’entreprise. La période de prise de congés se décide en accord avec l’employeur.

8. En entreprise, est-ce que je dois me débrouiller tout seul ?

Non ! En entreprise, comme en organisme de formation/CFA, vous avez des consignes de travail précises. Vous êtes accompagné par un maître d’apprentissage ou un tuteur. Cependant, comme sur tout poste de travail l’autonomie est indispensable !

9. Mon employeur et le CFA ou l’organisme de formation sont-ils en contact ?

Oui ! L’entreprise et l’organisme de formation/CFA sont en contact pour assurer un suivi. Dans le cadre d’un contrat en apprentissage, un livret d'apprentissage est utilisé pour faciliter la communication entre le CFA et l’entreprise. D’autres outils permettent de coordonner la formation. Dans le cadre d'un contrat de professionnalisation, un suivi de vos périodes en entreprise est effectué par l'organisme de formation en lien avec l'entreprise.

10. L’entreprise c'est un espace de liberté ! Je m'y comporte comme je veux ?

Non ! L’entreprise est un espace de vie où vous devez respecter certaines règles, qui sont parfois rappelées dans le règlement interne à l’entreprise. Demandez un exemplaire dès votre embauche.

11. L’alternance est-elle possible dans tous les métiers ?

Non. Cependant l’alternance prépare à un très large éventail de métiers (l’ensemble des métiers de l’artisanat, du commerce, de l’industrie et des services...). Les formations sont accessibles, du niveau 5 à 1 (du CAP au diplôme d’ingénieur).

12. Suis-je certain de trouver une entreprise en contrat en alternance ?

Non. Selon les secteurs, il peut être plus difficile de trouver une entreprise d’accueil. Les demandes sont quelquefois plus nombreuses que les offres de postes disponibles. Lors de votre choix d’orientation, informez-vous bien sur les besoins et les possibilités d’embauche des entreprises dans le secteur visé. Pour plus d'informations, visitez les pages "Rechercher une entreprise" et "Trouver une formation en alternance" de ce site.

13. Les entreprises sont-elles aidées financièrement lorsqu'elles embauchent un alternant ?

Oui. En contrat d’apprentissage et de professionnalisation, l’entreprise perçoit des aides. En savoir +

14. Toutes les entreprises peuvent-elles embaucher en alternance ?

Non !  Tout employeur, privé ou public, entreprise, association, profession libérale peut conclure un contrat d'apprentissage avec un jeune salarié. Un organisme de prêt de main d'œuvre (groupements d'employeurs et entreprises de travail temporaire) peut proposer des missions. Attention : l'employeur ne peut pas être un simple particulier.

Un contrat de professionnalisation peut être conclu avec tout type d'employeur privé, sauf les particuliers employeurs. Les employeurs publics ne sont pas concernés, c'est-à-dire : l'État, les collectivités territoriales, les établissements publics à caractère administratif (EPA), par exemple hôpitaux ou lycées. Les groupements d'employeurs, les entreprises de travail temporaire et les employeurs saisonniers ne sont pas exclus du dispositif.

15. Valider un diplôme dans le cadre de l'alternance : c'est plus "cool" et moins contraignant ?

Non ! L’alternance vous donne des avantages pour votre insertion professionnelle : une première expérience, une meilleure connaissance de l’entreprise, des compétences à valoriser. Cependant, être en contrat en alternance nécessite de tenir un rythme soutenu entre temps de formation et temps de travail dans l’entreprise !

16. J'ai commencé une formation "à temps plein", mais j'aimerais bien la poursuivre en alternance, c'est possible ?

Oui ! Vous pouvez commencer une formation en lycée professionnel par la voie scolaire et finir cette formation en apprentissage ou en contrat de professionnalisation.

17. Est-ce que je peux démissionner quand je veux ou être licencié ?

Pas tout à fait ! Le contrat d’apprentissage peut être rompu dans les cas prévus par le Code du travail. Les plus fréquents sont : pendant les deux premiers mois : rupture de la période d’essai de la part du jeune ou de l’employeur, au-delà des deux mois d’essai : rupture d’un commun accord (jeune et employeur), Pour plus d’information sur la rupture du contrat d’apprentissage, prenez contact avec le service apprentissage des chambres consulaires.

En cas de rupture du contrat de professionnalisation du fait de l’employeur, il peut y avoir une poursuite de la prise en charge de la formation par l’OPCA. À l’inverse, si vous décidez d’arrêter la formation, cela amène la rupture de votre contrat de professionnalisation.

18. Après le contrat en alternance, si l’entreprise ne me garde pas, ai-je droit au chômage ?

Oui ! C’est un contrat de travail qui ouvre droit à l'assurance chômage. Il en va de même lorsque la résiliation du contrat en alternance intervient sur accord du jeune et de l’entreprise ou sur décision du conseil des prud'hommes. Dès la fin de votre contrat, inscrivez-vous en Mission Locale ou à Pôle Emploi.

19. L’entreprise va-elle obligatoirement m’embaucher après mon contrat en alternance ?

Non ! A la fin de votre contrat en alternance, le Contrat à durée déterminée (CDD) prend fin. L’employeur n’est pas tenu de vous embaucher (mais il peut le faire si il en a les possibilités, le besoin et l'envie !). Pensez que cette première expérience professionnelle est un atout pour votre recherche d’emploi. Dans le cadre d'un contrat de professionnalisation en CDI, votre contrat de travail se poursuit.

20. En alternance, ai-je les mêmes avantages que les étudiants ?

Oui ! La carte d'étudiant pour les alternants est automatiquement délivrée à tous les jeunes de moins de 26 ans en formation en alternance. Elle vous procure le statut d'étudiant et un accès à des réductions tarifaires : restaurant universitaire, logement social étudiant, tarifs réduits au cinéma, au théâtre et activités sportives... Valable durant toute la durée du contrat, elle est délivrée par les Centres de Formation des Apprentis (CFA) ou organismes de formation, dans les 30 jours qui suivent votre demande. S'il y a rupture de contrat, vous ne bénéficierez plus de votre statut d'étudiant et vous devrez restituer votre carte.

21. Ai-je des frais quand je suis en contrat en alternance ?

Oui. Même si l’entreprise ou l'OPCA, dans le cadre d’un contrat en alternance prend en charge la totalité des frais pédagogiques de formation, vous aurez forcément des dépenses d’équipements, de transport, voire de logement. Anticipez ces dépenses avant de vous engager ! Pour plus d'infos sur les aides possibles, c'est ici.

22. Ai-je des avantages sociaux en alternance ?

Oui. En contrat en alternance, vous êtes affilié à la sécurité sociale et donc couvert pour les risques de maladie ou d’accident du travail. Si vous n’avez jamais travaillé, vous devez préalablement informer la caisse d’assurance maladie de votre nouveau statut de salarié. En plus, les apprentis en contrat d'apprentissage bénéficient d'une dispense de déclaration de revenus dans la limite du plafond de 17 490 € par an, mais pas dans le cas d'un contrat de professionnalisation...

 

Par svernay le 09/04/2018
Cet article vous a-t-il été utile ?