Les p'tits couacs de l'alternance...

Durant votre phase de recherche ou pendant le déroulement de votre contrat en alternance (apprentissage ou professionnalisation), si vous rencontrez des difficultés, ne vous découragez pas et surtout parlez-en !

oiseau électronique

Vous n’avez pas trouvé d’employeur…

Multipliez les démarches et surtout ne vous découragez pas dès que vous avez des refus.

Sachez que dans le cadre d’un contrat d’apprentissage, vous pouvez débuter votre contrat 3 mois avant le début de votre formation et 3 mois après sous réserve de place en CFA.

Pour un contrat de professionnalisation, et sous certaines conditions, vous pouvez commencer votre contrat 1 à 2 mois avant le début de la formation.

A noter : si vous n’avez pas trouvé d’employeur, il est possible de suivre une formation d’une année en CFA sous le statut de stagiaire de la formation professionnelle. Durant cette année, vous effectuerez des stages en entreprise, sous convention. (cf loi Cherpion de 2011)

Pendant votre contrat en alternance…

En cas de difficulté durant votre contrat en alternance, vous devez absolument en parler ! Près de 28% des contrats d'apprentissage ne vont pas à termes... Plusieurs raisons peuvent entrer en ligne de compte : le rythme est trop élevé, vous ne vous sentez pas à l’aise, le domaine ne correspond finalement pas à vos attentes, … et d'autres raisons liées à l'adaptation au poste de travail ou à la culture de l'entreprise.

Dans tous les cas, privilégiez le dialogue tout au long de votre contrat. Ne vous isolez pas et demandez un entretien avec votre employeur et tuteur régulièrement pour faire le point ainsi qu'avec l'organisme de formation/CFA.

Des solutions peuvent être trouvées. Une meilleure communication est souvent l'un des premiers remèdes.

Attention !! 

L'apprentissage est en pleine mutation en 2018 ! Beaucoup de changements sont annoncés tant au niveau de l'accès (jusqu'à 30 ans), que des avantages pour les jeunes (aides au permis, rémunérations plus importantes, maintien dans la formation en cas de rupture..). Informations à venir sur info-jeunes.fr !

Un désaccord, un litige...

En cas de désaccord ou de litige non résolu, prenez contact avec votre chambre consulaire qui fera appel à un médiateur pour vous aider à trouver une solution.

Par svernay le 09/04/2018
Cet article vous a-t-il été utile ?