Perdus mes papiers ! Volée ma CB ! Chapardée ma console adorée...

Malheureusement, chacun·e d'entre nous est un jour confronté·e à ce genre de fâcheuse situation : la perte ou le vol de papiers, CB, chéquier, téléphone... et toutes ces "petites choses" auxquelles on tient et qui nous sont bien utiles... Comment réagir ? Quelles démarches effectuer ?

aiguille dans une botte de foin

Papiers, CB, chéquier...

A titre préventif : Ne stockez pas tous vos justificatifs d'identité au même endroit. Pensez en revanche à conserver des copies de ces documents, notamment sur votre boîte mail.

Bon à savoir : Un extrait d'acte de naissance, le livret de famille ou un passeport périmé peuvent servir, au moins provisoirement, de justificatif d'identité.

Démarches à effectuer :

  • Carte d'identité, passeport :

    • Vous souhaitez obtenir un nouveau document : la déclaration de perte/vol se fera au guichet d'une mairie équipée d'un système biométrique, au moment du dépôt du dossier de demande du nouveau document. Pensez à appeler préalablement : certaines mairies traitent ces dossiers uniquement sur rendez-vous. Il est également préférable d'effectuer une pré-demande de Carte d'Identité et/ou de Passeport.
    • Vous ne souhaitez pas demander le renouvellement de votre pièce d'identité : la déclaration de perte/vol se fait auprès d'un commissariat de police ou une gendarmerie (en France), auprès des autorités locales de police (à l'étranger).
  • Permis de conduire, carte grise  :

  • Titre de séjour :

    • La déclaration de perte/vol se fait auprès d'un commissariat de police ou d'une gendarmerie.
    • Rendez-vous ensuite dans la préfecture ou la sous-préfecture la plus proche de votre domicile pour obtenir un duplicata.
  • Carte Bancaire et chéquier :

    • faîtes rapidement opposition auprès de votre banque. Si vous ne trouvez pas les coordonnées, appelez le serveur interbancaire (pour la CB) au 0892 705 705 (0,34€ /min + prix d'un appel), ou le Centre National d'Appel des Chèques Perdus ou Volés (CNACPV) au 0892 683 208 (0,35€ /min + prix d'un appel).

    • n'oubliez pas non plus de déclarer la perte/le vol, auprès des autorités de police/gendarmerie.

  • Carte Vitale :

Téléphone, clés et autres "petits" objets...

  • Téléphone :

    • Signalez immédiatement la perte/le vol à votre opérateur téléphonique (Free, Orange, SFR...).
    • En cas de vol, portez plainte auprès des autorités de police, gendarmerie, en indiquant le numéro IMEI de votre appareil (que vous aurez pris le soin de noter préalablement), ce qui permettra de bloquer votre portable.
  • Clés :

A titre préventif : n'indiquez jamais vos noms et adresse sur votre porte-clés. Confiez-en un double à une personne de confiance (proche de chez vous).

    • Si elles n'étaient pas avec des documents indiquant vos coordonnées : le risque de cambriolage / vol est quasi nul. Contactez une personne susceptible d'en avoir un double. Si vous devez faire appel à un serrurier, contactez préalablement votre assurance qui peut, en fonction de votre contrat, prendre en charge les frais.
    • Si vos clés étaient accompagnées de vos coordonnées : dans les 24h qui suivent, signalez la perte/le vol au commissariat et à votre assureur. Il est également conseillé de faire changer votre système de fermeture...
  • Comment les retrouver...?

Si vous pensez avoir égaré quelque objet que ce soit dans la rue ou les transports en commun, sachez qu'il existe des services objets trouvés dans les municipalités et les sociétés de transport. Quelques services d'objets trouvés :

Il existe également d'autres services d'objets trouvés, ailleurs sur le web. N'hésitez-pas à utiliser votre moteur de recherche favori.

Véhicule

Qu'il s'agisse de votre vélo, de votre moto ou de votre auto... déclarez le vol dans les 24h, dans un commissariat ou à la gendarmerie, puis, dans les 48h, si le véhicule était assuré, contactez votre assurance.

Victime d'un cambriolage

A titre préventif, conservez les factures ou photographiez les objets de valeur.

Malgré le choc, voici quelques démarches "pragmatiques" à adopter :

  • Ne touchez à rien et prévenez sans plus attendre les services de police ou de gendarmerie (composez le 17) pour qu'ils viennent constater les faits.
  • Informez votre assureur qui vous indiquera la marche à suivre par la suite. Demandez son accord pour effectuer rapidement des réparations : il ne faut pas faire disparaître des preuves d'effraction si vous souhaitez pouvoir bénéficier de votre remboursement.
  • Estimez vos pertes par écrit en recensant les objets disparus ou endommagés. Il est impératif de joindre les preuves d'achat (facture, certificat de garantie, relevé bancaire, photo...)

 

Par svernay le 04/05/2018
Cet article vous a-t-il été utile ?