S’engager dans la vie scolaire et étudiante

Plusieurs moyens permettent de s’investir très tôt au sein de son école, collège, lycée ou université, de représenter les autres élèves et ainsi, de participer à la vie et au projet pédagogique de son établissement. Zoom sur les différentes instances de représentation dans la vie étudiante et scolaire.

Salle de classe dans un collège

S'investir dans son école ou son collège

Les Coopératives scolaires

Dès le cycle primaire, les élèves peuvent appréhender l’engagement via les coopératives scolaires. Il s’agit d’un regroupement d’élèves du primaire (élus par leurs pairs) et d’adultes (enseignants, parents) qui décident de mettre en œuvre un projet éducatif s’appuyant sur la pratique de la vie associative et coopérative.  La coopérative d’école vise à renforcer l’esprit d’initiative, de coopération et d’entraide et permet aux plus jeunes d’exercer des premières responsabilités.

Les Délégué·e·s de classe

Elu·e par sa classe, c’est le·la représentant·e des élèves. Un·e délégué·e est le·la porte-parole de la classe à l'intérieur comme à l'extérieur de l'école. Il·elle est aussi parfois l'intermédiaire entre les élèves et les professeurs.

Le Conseil de la Vie Collégienne - CVC

Composé de représentant·e·s d’élèves et de membres de la communauté éducative, le CVC est une instance permettant de s’exprimer et de réfléchir à l’organisation du temps scolaire, à l’accompagnement des élèves, aux échanges linguistiques et culturels (en partenariat avec les établissements d’enseignement étrangers), aux conditions de vie à l’intérieur du collège, au respect des règles… C’est le Conseil d’Administration du collège qui établit le mode du choix des représentant·e·s, soit par désignation, soit par élection.

S'investir au lycée

S'ils peuvent toujours devenir délégué de classe dans leur établissement, les lycéens et lycéennes ont également la chance de pouvoir siéger dans plusieurs instances et jouer ainsi un rôle déterminant dans la vie de leur lycée : conditions de travail et de vie des élèves, développement de projets solidaires, sportifs ou culturels...

Le Conseil de la Vie Lycéenne – CVL

Il est composé de 10 lycéen·ne·s élu e·s pour 2 ans par tous les élèves du lycée (renouvelés par moitié tous les ans) ainsi que de 10 représentant·e·s du personnel et/ou de parents. Il débat de toutes les questions concrètes relatives au travail scolaire et aux conditions de vie des élèves dans l'établissement (restauration, internat, organisation des études, etc.). Il est consulté par le conseil d'administration quand il doit traiter d'un de ces sujets.

Le Conseil Académique de la Vie Lycéenne – CAVL

Il est composé de 20 lycéen·ne·s élu·e·s par les délégué·e·s aux CVL et de 20 adultes, représentants de l’Éducation nationale, de l’État, associations, parents d’élèves, etc. Il formule des avis sur la vie dans les lycées de l’académie et le travail scolaire.

Le Conseil National de la Vie Lycéenne - CNVL

Il est composé de 33 lycéen·ne·s, dont 30 issu·e·s des CAVL et 3 représentant·e·s lycéens au sein du Conseil supérieur de l’éducation. Le CNVL donne son avis sur le travail scolaire, la vie matérielle, sociale et culturelle.

La Maison des Lycéens  - MDL

Association gérée par des lycéen·ne·s de plus de 16 ans, la Maison des Lycéens propose ou soutient des projets d’ordre sportif, culturel, humanitaire ou citoyen. Elle peut être épaulée par le Conseil de Vie Lycéenne.

Et à l’Université ?

Les étudiant·e·s peuvent siéger dans les conseils et commissions de l’université, tels que le conseil d’administration, la commission de recherche, la commission de la formation et de la vie universitaire... Renseignez-vous auprès du Bureau de la vie étudiante de votre université !

De plus, les étudiant·e·s sont toutes et tous appeler à voter pour élire leurs représentants CROUS : les élu·e·s étudiants participent alors au conseil d’administration du CROUS ainsi qu’aux différentes commissions et groupes de travail, et l'un ou l'une d'entre eux·elles est désigné Vice-Président·e étudiant du CROUS de son territoire.

Les étudiant·e·s peuvent également s'ils·elles le souhaitent rejoindre un syndicat étudiant (il existent aussi des syndicats lycéens pour les futur·e·s étudiant·e·s). Gérés et animés par des lycéen·ne·s et des étudiant·e·s, ces syndicats défendent les intérêts et les besoins des jeunes dans le secondaire et le supérieur. Ils les représentent dans les négociations avec les institutions, siègent dans différentes instances locales et nationales et peuvent disposer d’un pouvoir décisionnel.

 

Par jguillot le 25/05/2020
Cet article vous a-t-il été utile ?