Les formalités administratives pour vivre à l'étranger

Avant de partir effectuer un séjour à l'étranger, à quoi faut-il penser ? Permis de conduire, documents d'identité, visas...

passeprot et lunettes de soleil

Pour partir dans l’Union Européenne

Une carte d’identité ou un passeport en cours de validité suffit pour circuler, séjourner et travailler jusqu’à 3 mois dans les pays de l’Union Européenne. Pour les mineurs, une autorisation de sortie de territoire est nécessaire (en faire la demande à la mairie).

Si vous partez plus de 3 mois : une fois arrivé dans votre pays d'accueil, des formalités seront à accomplir selon la nature de votre séjour : pour les étudiants ou les stagiaires, une carte de séjour renouvelable tous les ans est encore exigée dans certains pays de l’UE. Pour l’obtenir, vous devez être inscrit dans un établissement d’enseignement agréé, justifier d’une assurance-maladie et disposer de ressources suffisantes. Pour les travailleurs, vous devrez demander une carte de séjour portant la mention « Communauté européenne » et présenter votre carte d’identité ou passeport, un justificatif de domicile et votre contrat de travail. Ces cartes sont délivrées sur place par les autorités locales compétentes : poste de police ou mairie (selon les pays).

L’inscription au registre des Français établis hors de France est conseillée, notamment pour s’inscrire sur les listes électorales ou pour obtenir une nouvelle carte d’identité. Adressez-vous au consulat français de votre pays d’accueil. Le permis de conduire français est reconnu par convention dans tous les Etats membres de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen : vous avez le droit de conduire avec votre permis de conduire français.

Pour partir en dehors de l’Union Européenne

Pour entrer dans la plupart des pays et suivant le but de votre voyage (tourisme, emploi, études), un visa adapté sera exigé. Vous devez le solliciter à l’avance auprès de l’ambassade ou du consulat étranger établi en France du pays où vous allez vous installer.

Le permis de conduire français n’étant pas reconnu dans de nombreux pays, il est conseillé de se procurer le permis de conduire international auprès de la préfecture de votre domicile (ou par courrier). La démarche est gratuite et le permis de conduire international, toujours couplé à votre permis de conduire français, vous permettra de conduire, au moins temporairement. Vous devrez, ensuite, soit vous présenter aux épreuves du permis local, soit échanger votre permis de conduire français contre un permis local s’il existe un accord de réciprocité entre la France et votre pays d'accueil.

Un autre point important est la question de votre couverture santé. Renseignez-vous sur ce point auprès de votre caisse d'assurance maladie, avant de quitter la France.

Pour en savoir plus :

Plus d'infos

Préparez votre départ à l'étranger avec Passe World.

Passe World est un serious game qui permet d’explorer les chemins qui mènent à l’international. Le but du jeu est simple : accomplir les missions, faire les bons choix pour un projet de mobilité réussi.

Par isentana le 11/07/2018
Cet article vous a-t-il été utile ?