Échange de services contre logement : WWOOFing et HelpX en France !

Les différents réseaux de volontariat, tels que WWOOF, HelpX ou encore Workaway sont aujourd'hui très connus. Mais saviez-vous que vous pouvez aussi en faire en France ?

Crédit photo : CRIJ Auvergne-Rhône-Alpes I.Sentana vache dans un paturage des alpes

Eh oui, faire du WWOOFing, ça n'est pas seulement à l'étranger, dans le cadre d'un PVT ou d'un voyage touristique ! À la manière des chantiers bénévoles (que vous pouvez aussi rejoindre en France), ces différents réseaux de volontariat sont présents sur le sol français.

WWOOF, HelpX, Workaway...?

Ces 3 plateformes sont aujourd'hui les plus connues, mais il en existe d'autres. Le principe ? Vous êtes nourri et logé gratuitement, et en échange, vous aidez votre hôte. Les tâches comme les lieux peuvent être très variés : s'occuper de chevaux dans une ferme ardéchoise, aider au ménage de chambres dans un gîte savoyard, aider à l'organisation d'un festival auvergnat... ou tout simplement aider une famille dans leurs projets divers (jardin, construction ou restauration d'une maison, garde de leurs enfants...). Il est possible de trouver des hôtes en pleine campagne comme en plein centre-ville !

Un frais d'adhésion d'une vingtaine d'euros, en fonction des plateformes, est requis pour pouvoir postuler aux annonces (vous pouvez en revanche les consulter librement).

Attention !

Vous êtes volontaire, vous n'êtes donc pas rémunéré pour votre séjour. Hors de question d'effectuer plus de 25 heures de travail par semaine, sinon, c'est tout simplement du travail dissimulé ! De même, il faut qu'il y ait un réel échange de compétences et de savoirs... un vrai échange humain. Vous allez peut-être apprendre un savoir-faire, votre hôte va vous faire visiter sa région, partager avec vous des moments privilégiés... Il ne s'agit pas de travailler gratuitement !
De même, évitez les entreprises à but lucratif (notamment dans le domaine de l'hôtellerie) ou les vendanges : faire les vendanges est un travail qui mérite un salaire !
Avant d'accepter un volontariat, communiquez bien avec votre hôte. Mettez vous d'accord sur le nombre d'heures hebdomadaires travaillées, sur les horaires, les jours de congé, sur ce qui est inclus (une chambre seul ? une chambre partagée ? combien de repas par jour ? est-ce que vous accompagnerez vos hôtes dans des activités ou des visites ?).

Pour trouver les annonces :

Par isentana le 28/08/2018
Cet article vous a-t-il été utile ?