Le logement dans le privé ou le social

Trouver un logement privé ou social reste la solution la plus classique et la plus fréquente. Quelques éclairages pour mieux comprendre de quoi on parle...

façade immeuble vue du sol

Le logement dans le parc privé

Il s'agit d'un propriétaire particulier qui loue son logement (appartement ou maison). La taille, le loyer, la qualité de ces logements sont très variables et dépendront de vos besoins.

Les possibilités pour trouver une location privée sont nombreuses. Certains propriétaires postent eux mêmes leur annonce sur internet, d'autres passent par des agences immobilières (qui représentent le propriétaire).

Pour savoir comment trouver des offres de logement, consultez notre article à ce sujet !

Quelques conseils :

  • Préparez votre dossier de logement avant de commencer les visites, pour gagner du temps si vous trouvez un logement qui vous intéresse (à certaines périodes, comme au mois de septembre, la demande est tellement forte que les logements sont vite pris...).
  • Calculez précisément le montant maximum de loyer que vous êtes en mesure d'assumer.
  • Prenez le temps de faire plusieurs visites pour comparer et mieux cerner le rapport qualité / prix.
  • De façon à faire le tri, préférez un premier contact téléphonique pour poser vos questions : où est situé le logement ? à quelle date est-il disponible ? qu'est ce qui est compris dans les charges ? quel est le montant du dépôt de garantie ?
  • Visitez toujours un logement avant de le prendre.

Le cas des chambres chez l'habitant

Il s’agit souvent d’une chambre meublée à l’intérieur du logement du propriétaire. La chambre doit avoir une superficie minimale de 9 m². Vous avez accès à des toilettes et à une salle de bain qui peuvent être communs, ainsi que la cuisine. Selon vos ressources, vous pouvez bénéficier des aides aux logement de la Caisse d’allocations familiales (CAF).

Les avantages
  • La rapidité de l’installation (pas d’ouverture de comptes, pas de meuble à acheter…)
  • Le bail peut être réduit à 9 mois pour un étudiant et vous pouvez avoir accès à des avantages supplémentaires liés au confort du logement (ex : accès Wifi, lave-linge mis à disposition, etc.)
  • La convivialité (ne pas être seul, découverte de la ville accompagné...).
Les inconvénients
  • Vous n’êtes pas « seul chez vous » : organisation de fêtes ou invitations d’amis à négocier (parfois interdites).
  • Les prix sont fixés librement. Ils se situent (à titre indicatif) entre 250 et 500 €. Ce tarif correspond à un forfait incluant loyer, charges, taxes d’habitation…
Quelques sites d'annonces de chambre chez l'habitant

Le logement social

Les logements sociaux, aussi appelés HLM (habitation à loyer modéré) sont gérés par des bailleurs sociaux (ex : Actis, Opac 38, SDH...). Ils sont attribués sous condition de ressources et proposent des loyers plus bas que dans le parc privé. Selon le lieu et le type de logement recherché, les délais d'attente peuvent être très longs (plusieurs mois).

Comment faire une demande de logement social ?

  • Faites une demande unique (elle sera transmise automatiquement à tous les bailleurs sociaux), en ligne sur le site demande-logement-social.gouv.fr ou dans un guichet.
  • Sous 1 mois, vous recevez une attestation de dépôt de demande, avec votre "numéro unique d'enregistrement"

L'ensemble de la procédure en vidéo :

En cas d’urgence

Si vous êtes sans-abri (en rupture familiale, expulsé par votre propriétaire, sans aide pour vous héberger provisoirement…), ou témoin d’une telle situation, appelez le 115 pour ne pas dormir dans la rue, pour être aidé ou pour venir en aide. Le 115 verra avec vous s'il y a des places dans un centre d'hébergement d'urgence.

Numéro vert, gratuit, fonctionnant 24h/24 et 7j/7.

 

Retrouvez toutes les informations utiles en téléchargeant le guide ci-dessous.

Par sboutroy le 02/07/2019
Cet article vous a-t-il été utile ?