S’engager dans le Corps européen de solidarité

Au revoir le SVE, bonjour le CES ! Le Corps européen de solidarité remplace le Service Volontaire Européen. Il permet aux jeunes d'effectuer une mission de volontariat, un stage ou une activité professionnelle et même de monter leurs propres projets de solidarité, pendant maximum 12 mois, en France et partout en Europe.

S’engager dans le Corps européen de solidarité

Qu’est-ce que le Corps Européen de Solidarité (CES) ?

Réservé aux jeunes de 18 à 30 ans, le CES permet de s'engager dans son pays ou à l’étranger dans des projets portant sur divers sujets tels que l’environnement, la culture, les services sociaux, l’aide aux réfugiés, aux migrants, aux enfants ou aux personnes âgées...

Le Corps européen de solidarité ne se résume pas à du simple volontariat. Grâce aux possibilités d’emploi ou de stage offertes avec le CES, vous pourrez bénéficier d'une expérience de mobilité internationale unique qui vous permettra de développer vos compétences et de booster vos projets futurs.

Peuvent s'engager dans le Corps européen de solidarité, les jeunes résidents légaux d'un État membre de l'UE, de l'Islande, du Liechtenstein, de la Norvège, de l'ancienne République yougoslave de Macédoine, de la Turquie, et inscrits sur le portail du CES.

Les différents projets

Le volontariat

Les activités de volontariat individuel offrent aux 18 - 30 ans l'occasion de s'engager dans une organisation (ONG, association, collectivité, etc.) et de prendre part à ses activités quotidiennes pendant une période de 2 à 12 mois dans un pays membre de l'Union européenne ou pays partenaires. Les missions sont variées : aide à la personne, lutte contre les discriminations, art et culture, insertion sociale, handicap, sport, protection de l’environnement, etc…

A noter : des activités de volontariat de 2 semaines à 2 mois peuvent être mises en place pour les jeunes ayant moins d'opportunités.

Des activités de volontariat en groupe sont également possibles : des équipes de volontaires, groupes de 10 à 40 jeunes issus d'au moins deux pays différents peuvent réaliser des missions ensemble pendant une période allant de 2 semaines à 2 mois.

Aucun critère de formation, de diplôme ou de niveau de langue n’est requis.

La mission de volontariat est non rémunérée en soit, mais les frais de transport, d'hébergement, nourriture et assurance sont couverts. Les participants reçoivent aussi une petite indemnité pour couvrir leurs dépenses personnelles qui varie selon le coût de la vie dans le pays d'accueil.

A savoir : une mission de volontariat se prépare, il faut compter au moins 6 mois avant le départ.

L’emploi

Le Corps européen de solidarité permet aux jeunes de trouver un emploi à temps plein dans le domaine de la solidarité. Les emplois peuvent s'exercer dans différentes structures de l’économie sociale et solidaire (ONG, association...), des services publics ou des entreprises, pour une durée allant de 3 mois à 1 an. L’emploi est soumis au droit du travail du pays dans lequel est exercée l’activité.

Un contrat de travail est signé et la rémunération permet de couvrir les dépenses de vie courante et frais de logement.

Les stages/apprentissages

Vous pouvez également vous engager dans le CES à travers un stage à temps plein, d'une durée de 2 à 6 mois, dans un large éventail de secteurs menant des activités solidaires.

Les stages comprennent une composante d'apprentissage et de formation et sont encadrés par une convention de stage. Les stagiaires sont rémunérés en adéquation avec la législation nationale en vigueur dans le pays d'accueil.

Les projets de solidarité 

Enfin, avec le CES, vous pouvez initier votre propre projet de solidarité nationale, locale ou régionale. Par groupe de 5 jeunes minimum (pas de nombre maximum), vous pouvez proposer un projet qui aura un impact local dans votre pays de résidence et que vous concevrez, organiserez et réaliserez de A à Z en toute autonomie. 

Le projet pourra s'étendre sur une durée de 2 à 12 mois et devra porter les valeurs de l'Union Européenne.

Si votre proposition de projet est retenue, votre groupe pourra alors prétendre à une subvention minimum de 500€ par mois pour atténuer les coûts liés à la gestion et à la mise en œuvre du projet (préparation, mise en œuvre d’activités, évaluation, suivi...). Vous pouvez également demander à bénéficier d'un coach expérimenté pour être aidés dans les différentes étapes du projet.

Attention, contrairement aux volontariats, stages et emplois, les projets de solidarité peuvent être développés uniquement dans votre pays de résidence (donc en France si vous résidez en France).

Les démarches pour s’engager

Quel que soit votre projet (volontariat, emploi, stage ou projet de solidarité), vous devez obligatoirement vous enregistrer sur le portail du Corps européen de solidarité (bouton "Rejoignez le Corps Européen de Solidarité").

Créez et complétez votre profil en indiquant vos informations personnelles, votre parcours scolaire et professionnel. Indiquez le type de projets qui vous intéresse, l’expérience et les connaissances que vous pouvez y apporter ainsi que vos disponibilités.

Vous serez ensuite inscrit dans la base de données du Corps européen de solidarité, base dans laquelle les organisations d'accueil sélectionnent les participants pour les activités qu'elles proposent. Si une organisation vous contacte et vous propose de participer à un de ses projets, vous êtes libre de l'accepter ou non. Vous pouvez par ailleurs à tout moment masquer temporairement votre profil ou vous désinscrire de la plateforme.

A savoir : vous pouvez vous inscrire sur la plateforme dès vos 17 ans pour préparer votre projet et démarrer la mission à vos 18 ans !

Pour les demandes de subventions des projets de solidarité locale, il vous faudra notamment prendre contact avec la structure d'envoi de votre territoire, en l'occurrence l'Agence Erasmus+ France Jeunesse & Sport, l'organisme en charge de la mise en œuvre du CES en France.

A la fin de votre projet, vous recevrez un certificat de participation au Corps européen de solidarité que vous pourrez mentionner sur votre CV et valoriser dans tous vos projets.

Ou s’informer ?

  • Téléchargez l'application du Corps européen de solidarité pour smartphones et tablettes sous Android ou iOS 

 

Par jguillot le 24/10/2019
Cet article vous a-t-il été utile ?